Le Projet

Mission

Ethical Fashion a pour objectif de favoriser le développement du secteur de la mode éthique (ethical fashion). Le projet soutient le développement de communautés marginalisées et touche principalement des groupes de micro-producteurs évoluant dans un environnement rural ou urbain pauvre. Le projet permet à ces communautés africaines désavantagées et aux producteurs informels d'être intégrés dans la chaîne de production, de développer leurs capacités d'exportation et de renforcer leur position sur les marchés nationaux et régionaux afin de s’assurer qu'ils profitent eux aussi du potentiel du commerce dans une perspective de réduction de la pauvreté.

Mode éthique

Ethical Fashion désigne un nouveau paradigme économique à mettre en place au sein de l'industrie du textile et s'appuie sur trois piliers: le respect des grands principes du commerce équitable, en particulier concernant les droits socio-économiques des travailleurs, le développement ainsi que l'appropriation des TIC (Technologies de l'Information et de la Communication) et la création d'une nouvelle chaîne de valeurs, déplaçant le poids du coût occasionné par ces transformations sur les distributeurs et les consommateurs finaux en Europe, au Japon et en Amérique du Nord. En effet, cette mode s'adresse d'abord aux publics des pays industrialisés. Toute la philosophie du projet peut être résumée dans le slogan "Pas de charité, juste du travail".
 
The Ethical Fashion Initiative, (l’Initiative de la Mode Ethique), un programme visant à promouvoir et développer cette nouvelle mode dans les pays industrialisés, a été engagée en 2008. Depuis, elle a déjà permis de créer des partenariats privés-publics entre des grands noms de la Haute Couture et des consortiums représentant les acteurs gouvernementaux et économiques au Kenya et en Ouganda. Dans ce cadre, des programmes de formation professionnelle et technique ont été lancés afin que les participants puissent acquérir les compétences ainsi que la flexibilité et la réactivité nécessaires pour monter dans le train de la globalisation commerciale et améliorer progressivement leurs niveaux de vie. Aujourd'hui, l’Ethical Fashion Initiative entre dans une deuxième phase avec sa mise en place au Ghana et les premiers partenariats avec des grossistes suisses, avec l’objectif de massifier l'offre de vêtements éthiques.

Partenaires

Le projet Ethical Fashion Ghana est mis en place par le Centre International du Commerce (ITC), en collaboration avec différents partenaires dont ICVECOS et l'Université de Genève, avec le soutien du SECO.

Le rôle de l'ICV 

Le rôle d’ICV est de contribuer à l’Ethical Fashion Initiative à travers différentes activités liées à la communication, en mettant l'accent sur ​​le développement d'outils de communication spécifiques, la documentation et la formation. 

©1998-2017 ICVolunteers|system mcart|Mis à jour: 2014-09-21 03:22 GMT|Notre politique | |